Daily news

6 faits surprenants sur ChatGPT que personne ne vous a dit

Générer des revenus avec ChatGPT
Tout le monde parle de ChatGPT, les discussions gravitent principalement autour de l'étonnement de la puissance de l'outil mais aussi de la peur des potentielles pertes d'emplois, la peur du remplacement par des "robots".

Tous ces bavardages passent cependant à côté de l'essentiel. En fait, ChatGPT (le sigle GPT signifie Generative Pre-trained Transformer) est moins étonnant, moins effrayant et nécessite moins d'avertissements que ce que prétendent la plupart des médias.

  • ChatGPT n'est pas le seul projet d'IA avancé. Il est simplement accessible au public, contrairement à d'autres projets développés par des entreprises technologiques, des startups et des universités, qui sont tout aussi performants, voire plus avancés. Blenderbot, un chatbot d'IA de Meta, a été publié avant ChatGPT, mais n'a pas été populaire en raison de ses limites de modération. D'autres entreprises évitent les publications publiques en raison d'incidents passés, comme le chatbot Tay de Microsoft, qui a généré des réponses "politiquement incorrectes", ou encore LaMDA de Google, qui a faussement prétendu être doué de sensibilité. ChatGPT est populaire en raison de l'audace d'OpenAI qui l'a rendu public et a abordé des sujets controversés, mais d'autres entreprises comme Google et Baidu suivent le mouvement avec de nouveaux outils d'IA.

  • Microsoft est le principal investisseur d'OpenAI, avec une participation de 49 % après avoir investi 10 milliards de dollars. OpenAI Inc est une société à but non lucratif, tandis qu'OpenAI LP est sa filiale. Microsoft utilise ChatGPT dans ses produits tels que Bing, Azure, PowerPoint et Outlook.

  • Les critiques formulées à l'encontre de ChatGPT portent souvent sur la facilité de tricher dans le système scolaire grâce à cette IA, une utilisation contraire à l'éthique ou encore les fausses informations. Les deux premières critiques peuvent être traitées à l'aide d'outils de détection de contenu d'IA, et la troisième est le résultat de données non vérifiées. En effet, le potentiel de ChatGPT est immense, mais ses données d'entraînement actuelles sont limitées. Cela devrait néanmoins très rapidement évoluer positivement.

  • ChatGPT est créé et géré par des humains, et ses résultats sont basés sur des contenus, des biais et des erreurs d'origine humaine.

  • Pour exploiter pleinement le potentiel de ChatGPT, les utilisateurs doivent posséder certaines compétences, afin de comprendre comment communiquer avec l'IA. De nombreux consultants en IA vont émerger dans les mois à venir.